Conditions océanographiques optiques, chimiques et biologiques sur le plateau néo‑écossais et dans l'est du golfe du Maine en 2013

Vous consultez actuellement une ancienne version de ce jeu de données. Il se peut que certaines ressources n’existent plus ou que le jeu de données ne s’affiche pas correctement. Pour voir la version actuelle, cliquez ici.

Cette ressource donne accès aux images et tableaux de données du document de recherche du SCCS intitulé 'Conditions océanographiques optiques, chimiques et biologiques sur le plateau néo‑écossais et dans l'est du golfe du Maine en 2013'. Veuillez référer au fichier des méta-données de l'archive téléchargée pour les consignes relatives à l'utilisation des données et à la citation du document. Le fichier des méta-données contient aussi une description des variables représentées sur chaque figure et, si nécessaire, des détails supplémentaires facilitant l'interprétation des données représentées. Résumé: Les conditions océanographiques exceptionnellement chaudes et stratifiées observées sur le plateau néo-écossais en 2012 et la réponse du plancton à l'environnement physique de 2012 ont fixé les conditions initiales du plancton en 2013. En particulier, la biomasse de zooplancton et l'abondance des deux espèces dominantes de copépodes herbivores, Calanus finmarchicus et Pseudocalanus spp., étaient faibles et il a semblé y avoir un changement vers une communauté de phytoplancton de petite taille sur le plateau néo-écossais. En 2013, les anomalies annuelles moyennes de la température était toujours positives dans la région des Maritimes, mais moins prononcées qu’en 2012, et les anomalies de la température et de la stratification ont été marquées par une forte variabilité intra-annuelle et à l’échelle moyenne. La variabilité dans l'environnement physique s’est reflétée dans les conditions du nitrate et du plancton. L’inventaire de nitrate en profondeur et du nitrate de surface hivernal étaient similaires à la moyenne globale, mais le nitrate de surface était plus élevé que la moyenne. L'amplitude de la floraison printanière était supérieure à la moyenne dans la région est du plateau néo-écossais (ESS) et inférieure à la moyenne dans la région ouest du plateau néo-écossais (WSS) et dans l'est du golfe du Maine, mais la floraison d’été-automne était supérieure à la moyenne dans toutes les régions. La biomasse et l'abondance de zooplancton étaient inférieures à la moyenne sur les transects de la région est du plateau néo-écossais, mais des anomalies mixtes ont été observées sur les régions du centre et de l’est du plateau néo-écossais ainsi que dans la baie de Fundy. L'abondance de Pseudocalanus spp. était plus élevée que la moyenne dans les parties centrale et ouest de la région. Bien que l’abondance du C. finmarchicus était en général variable et inférieure à la moyenne, elle était élevée dans la région ouest du plateau néo-écossais et dans l'est du golfe du Maine lors des relevés d’été au chalut de fond et supérieure à la moyenne à la station Halifax-2 et dans le bassin Emerald à l'automne, suggérant un retour à des abondances types dans la partie ouest de la région à la fin de 2013. Similairement à la région du plateau néo-écossais, la température annuelle moyenne observée dans le bassin de Bedford en 2013 était supérieure à la normale, mais moins chaude qu’en 2012. Toujours dans le bassin de Bedford, l’abondance de phytoplancton de petite taille était supérieure à la moyenne tandis que celle du phytoplancton de grande taille y était inférieure. L’évaluation des relations entre les anomalies annuelles des variables physiques, du nitrate, des paramètres de la floraison printanière du phytoplancton et du zooplancton à la station Halifax-2 de 1999 à 2013 a permis d’identifier de fortes corrélations à l'échelle annuelle entre d’une part la durée de la floraison printanière et la remontée accrue d’eau et d’autre part la biomasse de zooplancton et de l'abondance des copépodes dominants. Les données d’échantillonnage à l’aide d’enregistreurs de plancton en continu ont permis de confirmer que les paramètres de la floraison printanière du phytoplancton et l’abondance du C. finmarchicus à la station Halifax-2 en 2012 étaient représentatifs des tendances observées à l’échelle du plateau. http://www.dfo-mpo.gc.ca/csas-sccs/Publications/ResDocs-DocRech/2014/2014_104-fra.html

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Zone administrative: Nouvelle-Écosse

Pays: Canada

Adresse de courrier électronique: catherine.johnson@dfo-mpo.gc.ca

Dossiers similaires