Rapport d'étape sur les études stratigraphiques de la succession la plus basse des roches protérozoïques, nord des monts Wernecke, Yukon

Vous consultez actuellement une ancienne version de ce jeu de données. Il se peut que certaines ressources n’existent plus ou que le jeu de données ne s’affiche pas correctement. Pour voir la version actuelle, cliquez ici.

Ce rapport intérimaire a passé en revue les caractéristiques stratigraphiques de la succession la plus basse de roches protérozoïques exposées dans le nord des monts Wernecke. Cette séquence de roches, d'une épaisseur de plus de 13 km, porte le nom de Supergroupe de Wernecke. Le Supergroupe de Wernecke est composé de trois groupes qui, du plus vieux au plus jeune, portent les noms informels de Fairchild Lake Group, Quartet Group et Gillespie Lake Group. Plusieurs subdivisions provisoires du statut formationnel ont été décrites dans chacun de ces groupes. Le groupe de Fairchild Lake est composé d'au moins 4 km de siltstones, d'ardoises et d'argilites généralement gris clair. Il est divisé en quatre formations, dont deux contiennent des éléments carbonatés : une formation située près du milieu du groupe, contient des rythmites siltstone-calcaire à couches minces et côtelées ; l'autre formation au sommet du groupe est constituée de siltstone schiseux et de dolomie interstratifiés avec un Horizon de marqueur calcaire blanc. Le groupe Quartet, qui recouvre de manière conforme le groupe du lac Fairchild, se compose de jusqu'à 5 km de siltstone gris foncé monotone, d'argilite et d'ardoise avec du grès mineur. Le groupe du Quartet est en transition vers le groupe sus-jacent du lac Gillespie, composé d'au moins 4 km de dolomie chamois à orangé ou localement gris avec de la siltstone et du grès mineurs. Le métamorphisme, les failles, les plis complexes, la nature monotone et cyclique de la stratigraphie, l'absence d'horizons de marqueurs distinctifs et la possibilité de changements de faciès ont grandement entravé les tentatives de reconstruction stratigraphique dans les roches du Supergroupe de Wernecke. Par conséquent, la plupart des détails stratigraphiques au sein des groupes doivent être considérés comme provisoires par nature. Les études sur le terrain qui seront entreprises au cours de l'été 1978 aideront à affiner davantage les relations stratigraphiques décrites ci-dessus. Une annexe au présent rapport contient 19 sections stratigraphiques représentatives qui illustrent les principales caractéristiques de ces roches et une carte de localisation 1:250 000 montrant l'origine des sections.

Données et ressources

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: geology@gov.yk.ca

Dossiers similaires